Interview @fr

L’interview de la semaine : Nacho_arroyo – Argentine

Pour cette fin de semaine nous avons pu vous preparer une petite interview avec le meileur overclockeur d'Argentine : Ignacio Arroyo, plus connu sous son pseudonyme nacho_arroyo sur Hwbot.

Pour cette fin de semaine nous avons pu vous preparer une petite interview avec le meilleur overclockeur d’Argentine : Ignacio Arroyo, plus connu sous son pseudonyme nacho_arroyo sur Hwbot.

Entretien avec Nacho_Arroyo

Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Mon nom est Ignacio Arroyo, mais mes amis m’appelle Nacho. Je suis marié à ma magnifique femme Nati et nous n’avons pas encore d’enfants.

Quel relation entretiens-tu avec l’overclocking et le matériel informatique ?

J’ai toujours aimé bricoler avec le matériel informatique et après coup, j’ai commencé à apprendre l’overclocking. Je ne suis pas un Gamer, mon focus principal c’est le matériel et désormais, l’overclocking extrême est ma passion.

Comment as-tu découvert l’overclocking ?

C’est une histoire amusante en fait. Comme je te le disais, j’ai toujours été intéressé par le matériel. Mais ça remonte à plus loin, quand j’étais enfant – vers mes 7 ans. A cette epoque un médecin a trouvé un problème serieux dans ma hanche (Perthes) et pour cette raison j’ai du rester alité pendant un an et une autre année à marcher avec des supports (Un peu comme dans Forrest Gump). Vu que je m’ennuyais vraiment (‘a mourir‘ dans le texte), mon père m’acheta mon premier PC – un XT – mais curieusement j’étais plus intéressé par le coté matériel malgré les jeux que mon père avais acheté pour lesquels j’ai un peu de fun.

Depuis combien de temps fais-tu de l’overclocking ?

12 ans si je me souviens bien, mais j’ai commencé l’overclocking extreme il y a tout juste deux ans.

Quels sont les autres raisons de ton engouement pour l’overclocking ?

J’aime torturer les composants autant que je peux. Il y a des difficultés ainsi que de nombreux essais et des erreurs, mais c’est exactement pour cela que je m’amuse autant.

Quel genre de config tu utilises tout les jours ?

J’utilise un laptop ou un MAC pour tout les jours. Pour les tests de matériel ou l’overclocking j’utilise des pc avec des composants de plusieurs marques (SeaSonic, Asrock, Msi, Asus, Corsair, G.Skill).

Quel genre d’overclocking tu préfères (air, eau ou extrême) et expliques nous pourquoi ?

Maintenant je dirais de l’extrême avec du LN2 pour la plupart du temps. C’est vraiment fun mais malheureusement dans mon pays l’azote liquide est vraiment cher et j’en utilise presque quatre fois par mois.

Nacho Arrayo bench setup

Nacho Arrayo avant de torturer la config

Quel était ton premier essai d’overclocking extrême et quel serait ton moment spécial ?

Mon premier run avec de l’azote liquide c’était a Taipei pendant le MSI MasterOverclockingArena 2010, et j’ai vraiment aimé ça. Mon second essai etait pendant la qualification d’Amérique Latine du GIGABYTE Open Overclocking Championship 2010 et tu peux aller tellement haut comparé aux autres modes de refroidissement, avoir de meilleures performances, un meilleur score et beaucoup de fun : ‘ Tu prends le max de tout tes composants’.

Que fais-tu dans la vie quand tu n’overclockes pas ?

J’aime pratiquer plusieurs sports, mais à cause de mes problèmes de santé, j’ai du arrêter la plupart en 2010 et j’ai commencé la natation et le vélo, c’est a peu prés tout ce que je fais désormais et j’apprécie. On fait de la natation en famille avec ma femme Natalia.

Quel est ta marque favorite ?

Si j’ai besoin d’en choisir une, ça serait SeaSonic.

Chaque overclocker possède sa propre façon de bencher, a quoi ressemble ton système favori pour faire de l’overclocking extreme ?

J’utilise de la pâte à effacer (eraser) pour la carte mère ainsi que du scotch liquide ou la même pâte pour les cartes graphiques. J’aime utiliser de l’azote liquide sur les cartes graphiques et le CPU, mais comme je l’ai mentionné plus tôt, le LN2 n’est pas bon marché ici alors quand je ne peux pas en avoir j’utilise du watercooling.

Que penses tu des évènement overclocking ?

J’aime vraiment participer aux évènements d’overclocking, que ce soit ici en argentine ou dans d’autres pays d’Amerique latine. Cette année par exemple j’ai eu la chance d’allé a San Pablo en Fevrier, a San Francisco en Avril, en Colombie en Juin et en Uruguay au mois de juillet. Plus tu vas loin, meilleur sont les compétiteurs que tu rencontras. Je suis allé au GOOC 2010 et c’était quelque chose de différent encore.

Pourrais tu partager avec nous l’histoire de l’overclocking dans ton pays ?

Ici c’est assez difficile a cause du prix du matériel et de l’azote liquide aussi. Mais petit a petit les marques commencent a supporter tout cela. Par exemple il y a 2 ans, on ne voyait quasiment pas de démo d’overclocking sur les évènements publics, désormais la plupart en ont et c’est bien. J’espère que cela va continuer et devenir encore plus gros l’année prochaine.

L’overclocking semble cher dans ton pays, peux tu nous donner quelques details ?

C’est extrêmement cher, par exemple le litre d’azote liquide coûte 4Dollars US (3.25 Euros) et un CPU Intel Core i7 3770K c’est environ 490/500Dollar US (~400 Euros)

Quel serait le plus gros problème au développement de l’overclocking dans ton pays ?

Le problème principal est sans aucun doute les tarifs. Avec notre monnaie qui continue de chuter et les taxes sur les importations, les prix n’arretent pas d’augmenter. Il devient ridiculement cher pour acheter du matériel haut de gamme. Par exemple, pour le MOA cette année, aucun magasin dans mon pays n’avait de MSI 7970 Lightning en stock et si je demandais aux distributeurs directement, le prix était quasiment le double du prix de vente aux USA.

Comment les overclockeurs et fans de matériel informatique sont vu dans ton pays ?

C’est une passion rare est dispendieuse. Les utilisateurs moyens ont des configs milieu ou bas de gamme et en général n’overclockent pas, par peur d’endommager les composants ou juste un manque de connaissances. Il y a de nombreux enthousiastes et il est possible de voir des belles configs haut-de-gamme, mais comme je t’expliquais juste avant, les verrous du gouvernements (ndlr : sur les importations) et la chute de la valeur de notre monnaie nous limite dans les possibilités de nous équiper avec du haut de gamme.

Si tu avais besoin de faire une recommandation a un nouveau dans l’OC, qu’est-ce que tu lui dirais ?

Meme si l’overclocking consiste a essayer et faire des erreurs, cela repose aussi sur les composants, et même si cela donne l’impression d’avancer en terre inconnue, il faut y aller étape par étape.

Visiter les forums, lire les tests et ne pas chercher a sauter à pied joints sans aucune idée de ce que tu vas faire. Il faut se souvenir que le matériel a un coût et que si tu ne possède pas les ressources et la connaissance tu peux avoir des surprises. Dés que cette étape est passé tu VERRA des résultats. Avec l’overclocking ou l’overclocking extrême, rien n’est garanti, et il arrive toujours de merder de temps en temps. Déconner avec le matériel est l’essence même de l’OC, donc essaye encore et encore et surement un jour tu pourras participer dans des grosse compétitions.

Avant de nous quitter souhaites tu partager quelque chose d’autres ?

Merci de votre presence. :)

Argentinian Overclocker nacho_arroyo

Overclockeur Argentin nacho_arroyo